Mon ancienne routine capillaire quotidienne pour cheveux secs en 11 étapes

routine-capillaire-quotidienne-soir-matin

 

Construire une routine capillaire nécessite pour chacun(e) d’entre nous une certaine période de temps. Il faut tout d’abord apprécier sa texture (défrisés, en transition, naturels ou autre). Parmi les différentes étapes, il me semble que ce soit la première à effectuer. Dans ce contexte, le terme « apprécier » a 2 significations.

D’une part, il faut apprendre à aimer sa texture de cheveux. Cela permettra également de la chouchouter et d’être un observateur hors pair face aux changements d’état de tes cheveux, qu’ils soient bons ou mauvais.

Et, d’autre part, en sciences, le terme « apprécier » signifie « observer » puis « comparer » et, au final, donner une « appréciation« . Dans le cas des cheveux, ce jugement final serait de conclure s’ils sont secs, pleins d’élasticités, fort poreux, bien ou mal hydratés, cassants, brillants, ternes, … Donc, c’est à toi de jouer ! Pour trouver ta routine capillaire, celle qui te conviendra le mieux, il va falloir que tu observes, compare et donne une appréciation/une conclusion. Si c’est bon, tu conserves. Si ce n’est pas le as, tu changes quelque chose, que ce soit le produit capillaire, l’ordre dans lequel tu effectue tes soins, la fréquence de lavage et de soins, …

Pourquoi publier mon ancienne routine capillaire ?

Pour commencer, il m’a fallu du temps avant de définir ma routine capillaire. D’ailleurs, je pense qu’elle changera certainement encore car tous les jours j’en apprends de plus belles.

N’ayant plus eu de routine capillaire pendant un bon moment tel qu’expliqué ici, j’ai préféré publier mon ancienne routine capillaire quotidienne et y apporter les modifications correspondant à mes découvertes ou encore à mes propres expériences capillaires. Cela te permet aussi d’avoir  une idée sur la façon dont tu pourrais effectuer tes propres tests et les mettre en pratique pour enfin trouver ta propre routine capillaire. Je vais donc indiquer les mises à jour (MAJ) pour chaque étape qui aura été modifiée.

 

Routine capillaire du soir

 

1. Hydrater

 

bouteille-ronde.jpg

J’asperge un peu d’eau sur mes cheveux à l’aide d’un vaporisateur remplie d’eau. Une autre alternative serait d’y ajouter un peu de glycérine végétale (transparente) et d’huile essentielle de Romarin (Rosemary essential oil) pour un meilleur effet d’hydratation.

–> MAJ : Apres avoir remarqué que la glycérine asséchait mes cheveux et avoir compris son principe actif, j’ai arrêté d’en mettre sur mes cheveux. L’huile essentielle que j’ai utilisé est l’huile essentielle d’arbre à thé (Tea tree oil) car il est très efficace pour lutter contre les pellicules et tout autres germes, gardant le cuir chevelu impeccable. Je ne l’utilise plus car les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées lors de l’allaitement ou chez les femmes enceintes.

 

2. Sceller

 

Cottonseed Oil

Par la suite, je prend un peu d’huile d’olive extra-vierge ou de beurre de karité que j’applique sur cheveux mouillés ou je dirais plutôt sur cheveux humides. L’huile va permettre de retenir (emprisonner) l’eau qui est très importante pour les cheveux crépus, bouclés, frisés ou même défrisés car ils sont très secs et ont besoin d’une hydratation constante —> Inutile de mettre de l’huile sur vos cheveux s’il n’y a pas d’eau dessus car si votre but est d’hydrater, ce ne sera pas le cas. L’huile n’est ajouté aux cheveux secs que pour les faire briller donc pour hydrater il faut d’abord de l’eau.

–> MAJ : J’ai élargie ma gamme d’huile : coco, amande douce, jojoba et ricin. En hiver, j’ajoute un peu d’huile de jojoba au beurre de karité pour éviter qu’il durcisse sur mes cheveux.

3. Protéger

 

Je met aussi un peu d’après-shampooing sans rinçage (leave-in conditioner comme indiqué sur certaines bouteilles) pour que mes cheveux soient protégés de toute agression environnementale (vent, pluie, soleil, poussières, …). Nos cheveux (qu’ils soient crépus, bouclés, (dé)frisés) sont effectivement sensibles à toutes ces intempéries … même le soleil alors protégez-vous !

–> MAJ: Mon après-shampooing sans rinçage est fait maison : un bon après-shampooing et quelques huiles !

4. Masser

 

Je masse mon cuir chevelu pour permettre à tous les nutriments importants pour la pousse des cheveux de bien circuler dans le sang. Eh oui, pas besoin de produit miracle pour faire pousser ses cheveux !!!

 

5. Diviser

 

Je divise ensuite mes cheveux en 4 sections (si tu as les cheveux plus long, tu peux facilement les diviser en 2 et s’ils sont plus court alors en 6, 8 ou plus) et je fais soit des tresses, soit des vanilles pour éviter que les cheveux s’emmèle pendant la nuit. Au final, mes cheveux sont étirés, la cass a été évitée et les boucles sont définies le lendemain.

–> MAJ : A ce jour, je fais 2 tresses 🙂

 

6. Recouvrir

 

bonnet-satin-cheveux-anti-casse

Je me munis de mon bonnet en satin (ou en soie) et y recouvre ma tête entière avec mes cheveux à l’intérieur (pour éviter de porter quoi que ce soit sur la tête, une taie d’oreiller en satin ou en soie fera l’affaire).

Pourquoi?

Car toutes les autres matières (de tissus) ont la facheuse tendance:

  • D’absorber l’eau. Du coup, toute l’hydratation qui aurait été introduit avant le coucher aurait tout simplement disparu avant même le lever du soleil
  • D’arracher des brins de cheveux qui vont s’introduire entre les fibres de tissus (cotton, laine ou autre) et il suffit alors de tourner un tout petit peu la tête pendant son sommeil pour tout simplement casser les cheveux entremélés avec les fibres de tissus. Ce qui signifie qu’il y aurait une perte de longueur constante des cheveux même s’ils poussent correctement.

 

—>  Maintenant, je suis prête à dormir !

Routine capillaire du matin

7. Retirer le bonnet ou pas

 

Je retire délicatement mon bonnet de nuit.

–> MAJ : J’utilise une taie d’oreiller en satin donc cette étape, je l’ai éliminée. Je me suis tout de même rendu compte que je bouge beaucoup pendant la nuit et du coup mes cheveux sont en contact avec mes draps en coton. Et, c’est une autre source de perte des cheveux. La taie d’oreiller en satin devrait aller de paire avec le drap pour pouvoir éliminer le foulard en satin ou en soie.

8. Huiler ses mains

 

Je mets un peu d’huile entre mes 2 mains que je frictionne en les frottant l’une contre l’autre. Cette étape permet de minimiser l’apparition de frisottis. En prenant l’hypothèse que les cuticules on été bien fermées autour des cheveux grâce aux étapes précédentes, cette étape permet d’éviter de tout chambouler avec des mains sèches.

 

9. Appliquer l’huile sur les pointes

 

J’appliquer l’huile sur mes pointes (étant donné que le sébum n’arrive pas au niveau des pointes) et défais mes tresses ou vanilles avec mes mains huileuses pour éviter que mes cheveux frisent et pour garder la définition des boucles.

 

10. Coiffer les cheveux

 

Je coiffe mes cheveux en utilisant les accessoires appropriés et en ne serrant pas trop fort. Les coiffures protectrice sont les bienvenu pour conserver la longueur. Donc, à toi de  jouer !

 

11. Appliquer le gel

 

eco-styler-gel-olive

Un peu de gel sur les petits cheveux de bébé qui se trouvent au niveau du front (et parfois derrière, au dessus du coup, selon la coiffure). Il vaut mieux choisir un gel sans alcool comme le Eco Styler car les gels qui en contiennent ont comme défaut de déshydrater les cheveux

—> Et, je suis prête pour commencer la journée !!!

Sourire Le plus important

Je bois de l’eau toute la journée, le plus souvent possible: au réveil, avant de dormir, après avoir grignoté, après avoir bu autre chose que de l’eau, après un repas, ….

Bref, tout le temps.

Et, c’est reparti, le soir … même routine !!!

 

Comparaison

 

Nos cheveux peuvent être comparés à la plupart des plantes :

Elles ne survivent pas bien longtemps si elles ne sont pas nourrient de l’intérieure. Il faut donc arroser (hydrater) les feuilles de la plante mais aussi et surtout arroser la terre (notre corps) pour que l’eau puisse remonter par les racines (notre sang) jusqu’aux feuilles (nos cheveux) !

Je suis curieuse et essayer de nouvelles techniques ne me déplairais pas du tout. Quelle est ta routine capillaire du matin? Et celle du soir  ? As-tu plus ou moins d’étape ? Utilises-tu d’autres produits qui t’ont donné de bons résultats?

 

 

Leave a reply