#DéfiPoussePlus : Soin profond hydratant au thé vert-coco-miel

huilethe-vert-huile-coco-miel

Ce mois-ci, pour le #DéfiPoussePlus, j’ai mis le thé vert à l’honneur. Suite à mon article “5 remèdes à base de thé vert pour une meilleure pousse de cheveux ”, mon envie d’essayer ces recettes a pris le dessus ! J’ai donc tester la 1ère et 3ème recettes pendant les 3 premières semaines du mois de mars.

Première recette : Rinçage au thé vert pour faire briller les cheveux

Préparation

J’ai introduit 2 sachets de thé vert dans 3 tasses d’eau bouillante. Pour le dernier rinçage au thé vert, je n’ai versé qu’une tasse et ai conserver le reste pour le soin profond décrit plus bas.

Application

Etant donné que ce soin est prévu comme dernier rinçage, c’est exactement ce que j’ai fait. J’ai fait le soin profond hydratant que je décris plus bas. Puis, j’ai shampouiné mes cheveux et avant de finir avec le rinçage au thé vert, j’y ai appliqué de l’après-shampooing pour récupérer l’hydratation perdue à cause du shampooing et démêler mes cheveux.

Impressions

Passer du thé vert pour le dernier rinçage rend les cheveux plutôt doux et vivifie aussi le cuir chevelu. C’est vraiment froid par contre, ça ne correspond pas du tout au jet d’eau tiède qui parait froid et que l’on peut passer sur tout le corps. Enfin bref, on sait bien compris hein 0_0 o_o

Et puis, il faut le dire, j’ai eu une sensation un peu bizarre après avoir rincer mes cheveux avec le thé vert. Oui, parce que le thé vert est plutôt coloré et je me suis retrouvée avec des grosses gouttes brunes sur la tête que j’ai laissé sécher à l’air libre.

Me demandant si c’était normal, je me suis renseignée un peu en faisant plus de recherches.

Voici ce que j’ai découvert :

C’est bien la méthode à suivre pour bien refermer les cuticules et profiter de cheveux brillants. Aussi pour avoir une chevelure bien plus forte tout en réduisant la perte de cheveux.

 

Troisième recette :  Masque de croissance capillaire au thé vert

Préparation

J’ai donc commencé par le soin profond hydratant. Pour ce masque de croissance capillaire, j’ai chauffé le mélange au bain marie. Eh oui, le miel étant assez visqueux et l’huile de coco biologique extra-vierge et non raffiné étant solide, il a fallu faire fondre tout ça. Dans ce cas, utiliser le micro-onde aurait été bien plus facile mais est à éviter à tout prix. Le micro-onde est bien trop fort même à très basse puissance et détruirait les bons nutriments.

Je me suis donc servi des 2 tasses de thé vert restants pour ma petite composition fait maison. D’ailleurs, après utilisation, il en restait encore la moitié. Alors, je l’ai conservé dans le frigo pour le prochain soin. J’y ai également ajouté de l’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) qui est un conservateur de la phase aqueuse pour éviter toute contamination.

Application

J’ai laissé reposer pendant 1h sous une serviette chaude puis j’ai procédé au shampooing. Le démêlage a quant à lui été effectué lors de l’après-shampooing. Je me suis servie d’un vapo tellement la consistance est liquide, ce qui n’est pas très commun pour un soin profond hydratant je trouve.

Impressions

cheveux-casses-perte-tombes-crepusJ’ai tout d’abord été très étonnée par la texture de ce soin qui était tellement liquide qu’il a fallu que je me serve d’un vaporisateur. Et, contre toute attente, j’ai été très agréablement surprise par ce soin car ma perte de cheveux a vraiment été considérablement diminuée.

Le thé vert diminuerait l’hormone qui est responsable de la chute des cheveux ainsi que l’hormone responsable de la diminution des follicules pileux.

Eh bien là, les effets ont été quasi instantanées. Je me suis retrouvée avec si peu de cheveux tombés après le démêlage que je me suis mise à vérifier un peu partout là où j’étais passée pour être sûre que c’était bien tout. Et, c’était tout ce qu’il y avait. Juste une petite boule de cheveux wouaw.

Mélange des 2 recettes

Lors de la première semaine, j’ai fait la troisième recette (masque de croissance capillaire au thé vert) avant le shampooing comme soin profond. J’ai shampouiner mes cheveux puis appliquer l’après-shampooing et démêler au passage. Et, au final, j’ai clôturé par la première recette (dernier rinçage au thé vert). Tout ça en un seul soin. Par la suite, lors des 2 semaines qui ont suivi, je n’ai fait que le masque de croissance capillaire que j’ai trouvé plus efficace.

J’en ai donc retenu qu’il est inutile de faire 2 soins au thé vert lors du même soin. C’est vraiment redondant.

La prochaine fois que je ferais un dernier lavage au thé vert, ce sera avec un soin qui ne comporte pas de thé vert. Ainsi, je pourrais profiter des bienfaits de 2 soins en même temps 😉

 

Où en est le défi à ce jour ?

Pour suivre l’évolution du défi ainsi que les recettes et impressions au fil du temps, voici tous les articles à lire :

  1. #DéfiPoussePlus : Masque coco-miel pour réduire la casse des cheveux
  2. #DéfiPoussePlus : Premier mois avec les soins profond hydratant et protéiné
  3. #DéfiPoussePlus : Bain d’huile pour cheveux et cuir chevelu secs
  4. #DéfiPoussePlus : Soin profond protéiné « masque coco-miel revisité »

 

As-tu déjà essayé ce soin au thé vert ? Qu’en as-tu pensé ?

 

 

2 comments on “#DéfiPoussePlus : Soin profond hydratant au thé vert-coco-miel

  1. Géraldine

    Bonjour ! J’entends tellement parler du thé vert et ton article m’a convaincu. Utilises tu un miel en particulier pour le masque ? Je vais en tout cas commencer par le rinçage. Merci pour tes conseils.

    1. Fannie

      Bonjour Géraldine,

      Pour ce qui est du miel, je n’ai pas de marque particulière. Il suffit que ce soit du miel pur 100% naturel et c’est tout bon. Je te souhaite déjà un bon essaie pour le rinçage au thé vert ;-).

      A bientôt !

Leave a reply